Psychologie 

Cinq règles pour vous éviter d’être victime de manipulation



Travaillez sur vous-même 

Plus vous avez de vulnérabilités, plus vous tomberez dans les réseaux de manipulateurs. Honte, timidité, peur, anxiété, cupidité – pour le manipulateur, ces ficelles pour lesquelles il tirera. Plus vous pensez étroitement, plus vous rencontrerez souvent des personnes qui vous utilisent. Développez votre confiance, travaillez sur vos peurs, et vous vous sentirez de plus en plus de manipulateurs vous contourner. Il y a peut-être des points spécifiques dans votre personnalité que les manipulateurs utilisent. Travailler sur vous-même peut vous aider, dans un premier temps, à les définir. Quelqu’un peut être influencé en faisant un compliment, quelqu’un en se plaignant de sa santé, quelqu’un remarquant des lacunes.

Être sincère

Les manipulateurs ont peur de la franchise et de la sincérité. Ce sont des personnes qui préfèrent diverses structures complexes aux relations directes. Ils ne veulent pas de relations fondées sur l’acceptation et l’ouverture, mais sur le contrôle. Parlez ouvertement de vos sentiments, besoins, désirs. Si le second est sincère, s’il est à l’écoute d’une relation ouverte, alors le manipulateur commencera à interagir d’une manière différente ou se trouvera une autre victime.

Admettez que vous êtes un manipulateur

Tout le monde manipule, c’est un fait qui ne nécessite pas de preuve. Plus vous comprendrez vous-même, plus il vous sera facile de comprendre les autres. Qu’est-ce qui vous pousse à manipuler? Une question simple qui demande beaucoup de travail interne. Observez-vous, soyez conscient des moments où vous cachez vos vrais objectifs, où vous utilisez les autres pour les atteindre. Soyez conscient de quand vous êtes sincère et quand vous agissez.

Utilisez des techniques spéciales qui vous conviennent individuellement

Ce sont des techniques qui aident à exprimer humainement vos sentiments, à refuser sans offenser une personne, à gagner du temps lorsque vous ne comprenez pas ce qui se passe et ce que vous devez faire. Nous utilisons certaines techniques intuitivement, et certaines peuvent être trouvées dans la littérature spéciale, ou elles peuvent être apprises dans le cadre de la formation psychologique. L’une des techniques les plus courantes est le «raffinement sans fin». Son essence est que vous répétez plusieurs fois la même question de clarification avec la même intonation calme et uniforme. Par exemple, une telle remarque manipulatrice: “Je pensais que vous étiez capable de plus.” Vous pouvez répondre: “Que voulez-vous dire?”, “Qu’est-ce que vous n’aimez pas exactement?”, “Qu’est-ce qui vous a amené à cette opinion?” Cela permet soit de mettre fin au dialogue qui cause de l’inconfort, surtout si le manipulateur voulait seulement «blesser», ou la communication deviendra plus constructive.

Ne jugez pas durement vos manipulateurs et vous-même

N’oubliez pas que l’anti-manipulation est une compétence difficile. Cela nécessite une formation et une attention constante. Si, par exemple, vous avez appris à refuser dans certaines situations, cela ne signifie pas du tout qu’il n’y aura pas de personne qui puisse vous influencer. Quant aux manipulations elles-mêmes, c’est un mode d’interaction qui est assimilé dans la famille parentale. Une personne s’y habitue et ne sait pas avant un certain temps qu’il existe d’autres moyens. Et même s’il a décidé par lui-même qu’il est prêt à changer, cela ne fonctionnera pas tout de suite. Parfois, il y a un glissement vers un comportement plus familier.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.