visuel-odontome-dentaire-definition-et-traitementsTroubles divers 

Odontome dentaire : définition et traitements



Malformation tissulaire, l’odontome dentaire est une tumeur bénigne qui se développe dans les os et tissus mous de la mâchoire. Même si en général, il ne présente aucun symptôme, un traitement est obligatoire. L’odontome dentaire s’apparente à une dent surnuméraire mal formée qui généralement apparaît et se développe à côté d’une dent permanente. Ses tissus sont durs et croissent de façon indépendante. L’odontome peut être simple (une seule dent), composé (plusieurs dents pouvant être minuscules, difformes ou irrégulières) ou complexe (assemblage irrégulier et désorganisé d’émail et de dentine).

Comment diagnostiquer un odontome dentaire ?

Également appelé dentome, l’odontome touche en général les personnes de moins de 20 ans. La prévalence est significativement plus élevée chez les adolescents de 14 ans environ. Cette maladie touche les deux sexes sans distinction. De plus, il n’est pas impossible d’être victime de cette tumeur dentaire à l’âge adulte. Pour cela, l’observation des dents au quotidien est une bonne manière de diagnostiquer le mal. L’odontome dentaire est généralement localisé près d’une canine inférieure ou supérieure. Toutefois, il n’est pas exclu de le repérer à proximité d’une prémolaire. On peut également remarquer le développement d’un kyste, c’est généralement le cas avec toutes les dents incluses. Le kyste se développe à partir du sac folliculaire dentaire.

Indolore et caractérisé par une croissance lente, l’odontome ne présente généralement aucun symptôme. Dans la plupart des cas, le dentiste le détecte accidentellement par radiographie ou lors d’une avulsion dentaire. Cependant, dans beaucoup de cas, sa présence empêche l’éruption d’une dent normale. Il peut également causer une tuméfaction de la mâchoire supérieure ou un déplacement dentaire inapproprié. Ces raisons peuvent amener la victime à consulter un dentiste.

Comment traiter un odontome dentaire ?

Classé parmi les tumeurs odontologiques ou « épithéliales à croissance lente », l’odontome dentaire n’est pas une tumeur cancéreuse. Il ne pose donc aucun problème thérapeutique, même si une malignité est possible dans environ 4% des cas. Toutefois, un traitement chirurgical est incontournable, quelle que soit la forme détectée. L’opération se réalise dans un cabinet dentaire. Le spécialiste réalise une excision chirurgicale ou une ablation complète de la tumeur et de la fine capsule qui l’entoure. Il procède ensuite au grattage du lit de l’odontome. La cavité qui en résulte se remplit régulièrement d’une substance osseuse.

Dans la grande majorité des cas, le pronostic établi suite à une telle opération est excellent. On n’observe donc pas de récidive après un traitement chirurgical radical. La tumeur ne repousse pas si tous les éléments qui le composent ont été réellement enlevés. Cependant, il est possible de faire face à des tumeurs massives. Dans ce cas, on procède généralement à une résection de la mâchoire. Une intervention chirurgicale en deux temps peut alors être envisagée, en vue de préserver la fonction de la mâchoire inférieure et de réduire le risque de fracture. En prévention, la consultation régulière d’un dentiste est la solution idéale pour prévenir ce mal. L’assainissement des foyers d’infection de la cavité buccale est également indispensable.

Articles relatifs

One Thought to “Odontome dentaire : définition et traitements”

  1. […] d’aller chez le dentiste, il est possible de recourir à des traitements naturels pour soulager la douleur. Un clou de […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.