diverticule-colonTroubles divers 

Le diverticule du côlon



Le côlon, ou gros intestin, est une partie du tube digestif situé dans l’abdomen. Le diverticule est une anomalie ou trouble qui affecte le plus souvent la paroi du gros intestin. C’est une maladie qui est assez commune et qui se développe surtout avec l’âge. Bien connaître les causes ainsi que les manifestations du diverticule du côlon permet de vite l’identifier et d’envisager des soins appropriés.

Quelles sont les causes du diverticule du côlon ?

Les diverticules sont de petites hernies muqueuses qui peuvent souvent apparaître à la surface extérieure du côlon. Ce sont de petites profusions qui mesurent quelques millimètres et peuvent atteindre plus d’un centimètre. Dans la majorité des cas, ces petites excroissances sont localisées sur la paroi sigmoïde du gros intestin considérée comme l’une des zones les plus fragiles. Le diverticule du côlon apparaît le plus souvent chez les personnes âgées (souvent à partir de 50 ans) à cause du vieillissement de l’appareil digestif. Selon les spécialistes, cette anomalie anatomique est due à une alimentation faible en fibres.

Il existe aussi plusieurs facteurs de risque en dehors de l’âge et du régime alimentaire comme le tabagisme, certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore le manque d’exercice physique. La présence ou la formation de diverticules dans le côlon est appelée une diverticulose, surtout à cause de leur grand nombre. Lorsqu’ils entraînent des complications, on parle de diverticulite ou maladie diverticulaire.

Quelles sont les manifestations de la diverticulite ?

Les maladies diverticulaires sont en général asymptomatiques. Un individu peut vivre pendant des années avec des diverticules sans que cela entraîne des conséquences négatives. La manifestation de leur présence varie d’une personne à une autre. Les symptômes apparaissent pour les formes compliquées.

La diverticulite est une inflammation ou infection qui peut toucher un ou plusieurs diverticules. En fonction de sa sévérité, la diverticulite peut aussi entraîner des complications comme des abcès, une fistule, une sténose, une péritonite ou perforation intestinale et même une hémorragie digestive. Elle peut également engendrer des douleurs au niveau de l’abdomen, de la fièvre, de la nausée, des vomissements et de la constipation. Il ne faut surtout pas hésiter à consulter un médecin si ces différents symptômes sont intenses et constants.

Comment soigner une diverticulite ?

Seule une consultation chez un médecin permet de déterminer quelle forme de maladie diverticulaire est à la base des différents symptômes. La prise en charge adaptée n’est mise en œuvre qu’une fois le diagnostic confirmé après des examens médicaux.

Les formes simples

Les formes simples peuvent être traitées chez soi, puisqu’elles ne nécessitent pas d’hospitalisation. Il est possible d’effectuer un traitement médicamenteux avec des antibiotiques comme la ciprofloxacine ou le métronidazole. Les praticiens prescrivent également des antalgiques pour calmer les douleurs et recommandent un régime hydrique, c’est-à-dire la consommation d’une grande quantité d’eau. Au cours de ce traitement, les aliments sans fibres sont déconseillés pour éviter des résidus dans le côlon.

Les formes compliquées

Les formes graves ou compliquées de diverticulite nécessitent quant à elles une hospitalisation. Pour les soigner, les spécialistes préconisent une antibiothérapie intraveineuse ou parfois l’insertion d’un drain dans le côlon pour vider le pus des abcès qui y seraient apparus. Si la diverticulite persiste malgré ces traitements, des interventions chirurgicales sont envisagées. Il s’agit notamment de la résection ou ablation des parties du côlon qui sont infectées, suivie éventuellement d’une colostomie. Les parties saines sont recousues entre elles.

Il est toutefois facile de prévenir les troubles du côlon comme la diverticulose et la diverticulite. Cela passe par la pratique régulière de sport, une alimentation riche en fibres et une bonne hydratation.

Articles relatifs

One Thought to “Le diverticule du côlon”

  1. […] genre d’abcès apparaît souvent à cause d’un dérèglement hormonal ou d’une infection microbienne. Son apparition derrière l’oreille est en général sans danger, s’il est pris en […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.