taux-potassium-corpsTroubles divers 

Quels remèdes de grand-mère pour faire baisser le taux de potassium dans le corps ?



Encore appelé hyperkaliémie, l’excès de potassium peut entraîner de graves conséquences. Généralement, l’organisme du sujet atteint devient plus sensible aux diabètes et aux maladies cardio-vasculaires, des troubles gravement mortels. Heureusement, il existe plusieurs solutions naturelles pour réguler le taux de potassium dans le sang. Voici justement quelques remèdes de grand-mère à utiliser à cet effet.

Faire bouillir les aliments

Cuire ses aliments peut rendre certains nutriments plus assimilables. C’est le cas par exemple, du potassium qui est soluble dans l’eau. Lorsque vous dessalez et bouillez vos aliments plus d’une fois, ceux-ci perdent leur teneur en potassium, ce qui est plutôt favorable si vous souhaitez réguler la dose de ce minéral dans votre sang. Tout dépend néanmoins de la façon dont vous cuisez vos repas.

Bouillir les aliments à la vapeur est simple et plus rapide. Si cette technique n’est pas fondamentalement mauvaise, elle permet toutefois à l’aliment de conserver la quasi-totalité de ses minéraux. Ce qui peut être bénéfique pour certaines personnes, mais pas pour les sujets atteints de l’hyperkaliémie.

La meilleure option pour ces dernières est de faire bouillir leur aliment en double cuisson avec assez d’eau. Cette méthode permet d’éliminer plusieurs minéraux initialement contenus dans le repas.

Notez néanmoins qu’il est déconseillé d’utiliser l’eau qui découle de la cuisson pour préparer la sauce, par exemple. Elle contiendra les minéraux perdus par les aliments. Votre cuisson aurait donc été inutile.

Boire de l’eau

Il est de notoriété publique que l’eau est la meilleure boisson. Cette affirmation peut s’appliquer également dans le cas d’une personne ayant un taux élevé de potassium dans le corps. En effet, contrairement à de nombreuses boissons, la teneur en potassium de l’eau est relativement faible. Vous devez donc en consommer pour réduire votre taux de potassium.

Respecter quelques restrictions

En plus de ces quelques astuces, vous devrez faire attention à certaines composantes de votre alimentation.

Les boissons

Le café, le thé et la chicorée sont réputés riches en potassium. Mais elles ne sont pas les seules à l’être. Les boissons énergisantes, les bières et autres alcools sont à proscrire.

Les fruits

Vous devez faire attention tout d’abord aux fruits secs comme le raisin sec. Cependant, il y a quelques fruits ayant un taux modéré en potassium que vous pourrez consommer de temps en temps. Il s’agit des oranges, des cerises, des poires, des pamplemousses, etc.

Les légumes

La betterave, la tomate, la pomme de terre, la laitue, les épinards sont des légumes très riches en potassium. En même temps, ce sont des composantes essentielles de l’alimentation. Il serait donc difficile de les interdire, mais vous devez les consommer avec modération. 

Les céréales et les oléagineux

Les céréales sont des aliments très riches en potassium, les oléagineux le sont également. Vous devrez donc éviter les amandes, les noix de cajou, le sésame, etc.

Le sel

Le sel de table est obtenu grâce au chlorure de potassium. De ce fait, il contient énormément de potassium. Il faudra donc le consommer modérément pour ne pas augmenter davantage la teneur de ce minéral dans votre sang.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.