Femmes & Beauté 

La santé des femmes enceintes



De nombreux conseils santé sont donnés aux femmes enceintes. Ces dernières sont de nos jours particulièrement bien informées des risques liés au diabète gestationnel. Un diabète qui se déclare uniquement durant la grossesse.

Diabète Gestationnel

6% des femmes enceintes sont en effet concernées. Aussi le dépistage précoce peut-il être considéré comme un outil de prévention bien adapté surtout lorsque des antécédents familiaux sont relevés.

L’âge (> ou = à 35 ans), un IMC supérieur à 25 (surpoids et obésité), l’existence d’un diabète familial, les antécédents personnels, l’Hypertension Artérielle  sont autant de signes qui justifient ce dépistage chez la femme enceinte.

Tests de dépistage : des outils de prévention

L’examen sanguin au premier trimestre de la glycémie (taux de sucre dans le sang) réalisée à jeun et comprise entre 0,92 et 1,26 g/l révélera un test positif. Le HGPO – HyperGlycémie Provoquée par voie Orale – viendra confirmer ou infirmer le diabète gestationnel en cas de résultat négatif du premier test.

Les conseils nutritionnels sont indiqués en premiers recours. Les règles diététiques couplées à la pratique d’une activité physique adaptée à la grossesse permettront ainsi d’améliorer la glycémie avant de passer à une insulinothérapie en cas d’échec.

Accompagnement diététique du Diabète Gestationnel

En premier, rassurer et informer !La situation d’un diabète gestationnel est transitoire. D’autre part, l‘accompagnement de la femme enceinte en consultation diététique ne consiste pas à instaurer un régime sévère et restrictif, compte tenu des besoins spécifiques de la mère et du foetus.

Après un bilan nutritionnel complet, les recommandations iront plutôt dans le sens d’une limitation des produits sucrés (sodas, jus de fruits industriels par exemple ou autres produits ayant des sucres ajoutés), la non consommation d’aspartame, une augmentation des fruits et des légumes, ainsi que de l’énergie à chaque repas sous forme d’amidon (céréales de préférence complètes). Une autosurveillance après éducation nutritionnelle sera bien sûr nécessaire.

Statut nutritionnel de la femme enceinte

Ces conseils alimentaires seront complétés par des indications primordiales en ce qui concerne l’état nutritionnel. Il sera ainsi fait au cours de la consultation, une évaluation complète des apports en fer, folates (vitamines B9), calcium, iode, omégas3 et autres vitamines et minéraux.

D’autres conseils seront indiqués pour prévenir la listériose, la toxoplasmose. Des mesures hygiénodiététiques seront notamment rappelées comme celles de se laver les mains régulièrement ou encore de respecter la chaîne du froid.

Le bonheur d’être enceinte

L’objectif de l’accompagnement diététique de la femme enceinte consiste au final à favoriser le développement harmonieux du bébé et la bonne santé de sa maman tout au long de la grossesse.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.