visu-fourmillements-engourdiTroubles divers 

Fourmillements et bras gauche engourdi : les causes



L’engourdissement est une légère paralysie que l’on ressent au niveau d’un membre. Cette sensation peut être éprouvée dans tout le membre ou seulement une partie. Généralement, l’engourdissement du bras survient lorsqu’un ou plusieurs nerfs périphériques sont comprimés, irrités ou touchés par une lésion. L’une des conséquences de l’engourdissement est le fourmillement. Bien qu’ils soient en général sans gravité, ces symptômes doivent être pris au sérieux. Ils peuvent être des signes révélateurs de plusieurs maladies. AFP Services propose de découvrir quelques-unes des causes les plus fréquentes des engourdissements et fourmillements dans le bras gauche.

Les pathologies cardio-vasculaires

L’engourdissement du bras gauche peut être parfois un symptôme de crise cardiaque. Dans ce cas, il est associé à d’autres signes. Une des plus fréquentes est la douleur que ressent la victime au niveau de la poitrine, du bras, de la mâchoire ou du dos. La personne concernée peut également être essoufflée, avoir le vertige, la nausée ou même vomir. Les maladies vasculaires qui peuvent être à l’origine de l’engourdissement et des fourmillements du bras gauche sont les AVC et les AIT (accident ischémique cérébral transitoire). Dans ces deux cas, les symptômes suivants sont également présents en plus des engourdissements :

En cas de soupçons d’AVC ou d’AIT, il est recommandé d’appeler au plus vite le 15 pour une prise en charge immédiate. En dehors des AVC et des AIT, d’autres maladies vasculaires peuvent être à l’origine des engourdissements. C’est le cas par exemple de l’anévrisme cérébral et de la vascularite.

Les mauvaises postures pendant le sommeil

C’est la cause la plus fréquente, mais bénigne, de l’engourdissement du bras gauche. Une mauvaise position du bras pendant le sommeil peut en effet provoquer une compression des nerfs périphériques. Ceci explique les engourdissements et les fourmillements constatés la nuit ou au réveil.

Le syndrome du canal carpien

Ce syndrome est dû à un pincement du nerf médian au poignet dans le canal carpien. Il se manifeste principalement par un engourdissement et des fourmillements de la main et du bras. Ce problème survient très souvent lorsque la main est impliquée dans des mouvements répétitifs pendant la journée.

Les signes d’une hernie discale

Une hernie discale se caractérise par la saillie d’une partie du disque intervertébral hors de son enveloppe. Certaines hernies peuvent compresser et irriter les nerfs situés à proximité. Lorsque le nerf touché innerve le bras gauche, l’engourdissement et les fourmillements localisés feront leur apparition.

Les troubles métaboliques

Certaines maladies métaboliques comme le diabète, l’hypovitaminose B12 et l’acidocétose alcoolique peuvent favoriser des lésions au niveau des nerfs et perturber l’équilibre des neurones. Ces maladies peuvent ainsi entraîner l’engourdissement des membres. Il existe d’autres causes pouvant être à l’origine de la sensation de fourmillement et d’engourdissement au niveau du bras gauche. Elles peuvent être traumatiques (piqûre d’insecte, brûlures, blessures, fracture d’os) ou inflammatoires (tendinite au niveau de l’épaule ou du coude).

Articles relatifs

One Thought to “Fourmillements et bras gauche engourdi : les causes”

  1. […] à appliquer sur sa peau. En effet, les peaux sensibles sont très réactives au moindre stimulant. Picotements, irritations, rougeurs démangeaisons… sont des désagréments que peuvent subir les peaux […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.